Universités : « Une réforme profondément injuste »

[ad_1]


Dans une tribune au « Monde », Valérie Robert, maître de conférences en Etudes germaniques à l’université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, regrette la sélection à l’entrée à l’université. Elle voit cette réforme comme une machine à broyer les adolescents.

[ad_2]

Source link