Sanction confirmée pour le prof de philo qui avait ouvert un débat après l’attentat de Charlie

[ad_1]


Le tribunal administratif de Poitiers a confirmé la décision de mutation d’office prise en mars 2015 par le rectorat contre l’enseignant qui avait tenu en classe des propos « inadaptés » après l’attentat contre « Charlie Hebdo ».

[ad_2]

Source link