1903 – Fred LaRose et les mines de Cobalt



Au tournant du XXe siècle, le Nord de l’Ontario devient l’une des régions des plus convoitées du Canada. C’est la colonisation puisque plusieurs familles viennent peupler la région et y fonder des familles, le long des nouveaux chemins de fer. L’engouement suscité pour le Nord de l’Ontario est en grande partie attribuable à un Franco-Ontarien, le forgeron Fred LaRose. On raconte qu’en 1903 il aurait lancé son marteau en direction d’un animal sauvage. Son outil rate l’animal mais du coup, frappe un gisement d’argent qui mène à la fondation des mines de Cobalt. Par la suite, plusieurs dizaines de centaines de Franco-Ontariens viendront s’établirent dans le Nord afin d’y œuvrer dans les mines de Nickel, de cuivre, d’argent et d’or qui parsemaient le territoire. Aujourd’hui, le Nord ontarien est l’un des châteaux forts de l’Ontario français, puisque la langue prédominante de la majorité des habitants demeure encore le français.

source